Breaking VIP News
[Rumeur] On dit que ... Kim Ki Bum - Key (SHINee) et Jeon Jeong Guk (BTS) auraient été surpris main dans la main à l'aquarium de Gangnam et ils avaient l'air plutôt proches. Qu'est-ce que cela signifie ?
[Rumeur] On dit que... Kim Ji Soo souffrirait d'une maladie mentale selon certaines personnes.
[Rumeur] On dit que Nam Tae Hyun s'adonnerait à des plaisirs douteux en compagnie de Dean. la VIPpère disait donc vrai..
Un site de fanfictions entièrement dédié à l'université VIP aurait vu le jour. Les fans ont beaucoup... beaucoup d'imagination et il y a de quoi!
[Rumeur] On dit que... Luda (WJSN) et Jung Jook (BTS) profiteraient de leur colocation pour faire autre chose que dormir... pauvre Fei (miss A).
[Rumeur] On dit que... Yuta (NCT) et I.M (Monsta X) auraient parlé d'un futur mariage. Dommage pour eux, le mariage homosexuel n'est pas autorisé en Corée.
[Rumeur] Embrasser un soi-disant Wonho (Monsta X) ferait partie des fantasmes de Hoya (INFINITE), qu'il ne cache pas forcément.
C'est désormais public: Wooshin (UP10TION) ne participera pas au comeback de son groupe. Les vraies raisons? Anorexie, petit copain et double diabolique ne sont pas dans la presse...
[Rumeur] Un professeur et son étudiante se verraient le soir pour des cours très privés et pas très conventionnels. Les initiales KI et YS sont murmurées.

Partagez|

[ADMIN] YSH « L'air de rien, j'ai été un assassin, alors touche pas à mon chéri ! ;o; »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Dans le staff je suis : Admin
Âge : 23
Groupe, Rôle & Actualité : Acteur, en plein tournage d'un drama historique en tant que lead avec So Hyun et Myung Soo d'Infinite entre autres.
Côté ♥ : "Marié" à son destin ! ♥
En colocation avec : Chang Wook
Popularité : 1907
Crédits : C.
Dis-nous tout : En couple et fou amoureux de son Chang Wook.
UC
Daehaksaeng 4ème année
MessageSujet: [ADMIN] YSH « L'air de rien, j'ai été un assassin, alors touche pas à mon chéri ! ;o; » posté 26.05.15 13:57



Mettre dans src le lien d'une image de largeur mini 500px sans supprimer les guillemets. Elle sera redimensionnée.
Formulaire d'inscription
« La plus belle part de notre vie remonte au plus lointain passé
sur ce que nous étions destinés à accomplir et n'avons jamais réalisé »
Eddy du Perron

Yoo Seung Ho

Cher monsieur le directeur,
je m'appelle Yoo Seung Ho. J'ai actuellement 21 ans, car je suis né le 17 Août 1993 à Incheon et je suis coréen. En plus d'être élève à VIP, je suis surtout acteur, narrateur et modèle et mes activités sont gérées par l'agence San Entertainment. En ce qui concerne ma famille j'ai mes deux parents & une grande sœur mariée et mère d'une petite fille. Étant donné que je n'ai aucun secret pour vous monsieur le directeur, vous pouvez aussi savoir que je suis Changwook-sexuel et je suis en couple avec Ji Chang Wook, le professeur de Musical. J'aimerais m'inscrire à VIP University dans le secteur Baewoo Master car le reste n'est vraiment pas ma tasse de thé et de toute façon j'aurais des cours de chant, de danse, de mannequinat et de MC même en me consacrant à mon jeu d'acteur alors.. :(
Je vous joins les renseignements demandées pour l'inscription.

Quel genre de personne es-tu ?

Mettre dans src le lien d'une image de largeur mini 100px sans supprimer les guillemets. Elle sera redimensionnée.Ton caractère
Au quotidien on me décrit comme étant très loyal et à l'écoute en amitié, capable de m'adapter rapidement et profondément gentil mais aussi horriblement jaloux quand cela concerne Chang Wook, un brin manipulateur et un peu hautain sans jamais être méprisant néanmoins. J'ai pour habitude de faire une montagne de pas grand chose, surtout quand ça concerne Chang Wook.

Qu'est-ce qui te différencie ?
Pour tout vous dire directeur je me souviens de mes vies antérieures. Je sais, ça paraît dingue, mais je vous assure que c'est la vérité, j'ai fait des heures de recherches et tout concorde ! Ma plus ancienne vie est même mêlée à celle d'une figure historique de la dynastie Joseon. Mais j'étais un assassin. Un assassin amoureux d'un guerrier et qui a sacrifié sa vie pour préserver celle de celui qui l'aimait. Tragique, non ? J'ai commencé à me souvenir de cette vie lorsque j'ai, par un coup du destin (c'est pas du hasard à ce niveau...), incarné ce rôle de ma vie antérieure dans un drama en 2011 aux côté d'un autre acteur, Ji Chang Wook. Lui-même est la réincarnation du guerrier Baek Dong Soo, quand moi je suis celle de l'assassin Yeo Woon. Oh bien sûr le drama n'a pas respecté la vraie histoire, celles de nos anciennes vies, mais il nous a permis de nous trouver. Et même de tomber amoureux à nouveau l'un de l'autre. On a compris que nos âmes avaient passé les deux derniers siècles à se chercher sans jamais parvenir à se retrouver vraiment. On en est à la 8ème réincarnation en 250 ans ! Alors nous profitons de chaque instant l'un avec l'autre comme si c'était le dernier car nous savons que le destin peut frapper à n'importe quel moment et nous séparer à nouveau pour plusieurs de nos vies suivantes. Évidemment tout ceci est un très lourd secret, et je dois vous avouer que je suis venu à VIP pour pouvoir vivre avec lui sans trop éveiller les soupçons. Nous sommes très discrets, ne vous inquiétez pas~

Qu'as-tu fait pour être célèbre ?

J'ai débuté dans une publicité lorsque j'avais 6 ans. C'est jeune non ? De nos jours certains débutent sans même savoir correctement parler... mais ils sont si nombreux à disparaître avant d'atteindre la majorité ! Moi j'ai continué. À l'âge de 10 ans toute la Corée du Sud était tombée sous le charme de ma bouille de gamin de Séoul paumé au fin fond de la campagne avec une grand-mère muette dans le film "Jiburo". J'ai ensuite prouvé à chacun des nombreux tournages auxquels j'ai participé, films, publicités, dramas, clips, doublages... que j'avais ça dans le sang. Qu'il faudrait me compter dans la liste des acteurs incontournables de ma génération.
À ce jour j'ai à mon actif 23 dramas dont 5 mini-dramas et 1 cameo, 9 films, 2 doublages de films d'animation, 11 clips musicaux et 31 publicités. Tout ce travail a été récompensé par 10 awards dont 1 décerné par l'armée pour un total de 16 nominations. J'ai également poussé la chansonnette avec IU pour un single en faveur d'une association même s'il faut avouer que ce n'est pas ma spécialité. Et fait notable pour un homme coréen célèbre de mon âge, j'ai déjà accompli mon service militaire. Ça en impose, avouez ?

Raconte-moi ton histoire

Mettre dans src le lien d'une image de largeur mini 100px sans supprimer les guillemets. Elle sera redimensionnée.ATTENTION SPOILER !
Cette histoire raconte la fin de deux dramas : Warrior Baek Dong Soo & I Miss You.


:36: Intro :36:

Par où commencer ? Faudrait-il raconter la vie de Yoo Seung Ho en commençant par parler de celle de Yeo Woon ? Mais alors il faudrait parler de tous ceux (et celles..) qu'il a été depuis et il ne se souvient pas encore de tout. Et puis tout cela doit déjà sembler très étrange... Commençons par expliquer ce qu'il se passe.

Tout a commencé dans la seconde moitié du 18ème siècle, à une époque où manier l'épée signifiait bien plus que de passer à la télévision. Un drama vous racontera cette histoire vraie d'un guerrier nommé Baek Dong Soo qui devint à son époque le meilleur épéiste de tout le royaume de Joseon. Le meilleur ? Pas vraiment. Pour qu'il devienne le meilleur Baek Dong Soo a vu être sacrifié l'être qui lui était le plus cher au monde, le seul qui pouvait rivaliser avec lui. Un guerrier a-t-il la place entre sa main et son épée pour un cœur ? Et si une promesse avait lié ces deux âmes déchirées par un amour impossible pour ce qui semble être l'éternité, cette question se poserait-elle encore, de nos jours ?
Le drama ne relate pas l'histoire véritable, mais il est en soit tragique, car le destin s'est bien joué des deux principaux protagonistes... Après les avoir fait se réincarner plusieurs fois sans jamais parvenir à vivre leur amour ces deux âmes ont dû jouer leur propre rôle, suivre un script qui s'éloignait sensiblement mais définitivement de la réalité. Le merveilleux dans cette histoire c'est que cela leur a permis de se souvenir, et de s'aimer de nouveau.

Sweet young star

Yoo Seung Ho est né le 17 août 1993 à Incheon. Il ne le savait pas encore mais il était la 8ème réincarnation de Yeo Woon, un assassin du 18ème siècle dont l'âme est liée depuis sa première mort à celle de Baek Dong Soo, réincarné de nos jours dans la personne de Ji Chang Wook. Une 8ème vie pour une 9ème chance.

Et la chance a souri tôt au petit Seung Ho. Très aimé de sa mère c'est grâce à elle qu'il tourna dans sa toute première publicité à seulement 7 ans. Il n'était pas né et n'avait pas été élevé pour devenir un enfant star en seulement quelques années, mais il s'est révélé particulièrement doué pour jouer, réussissant exprimer l'émotion juste chaque fois qu'on le lui demandait. Adoré par le public Seung Ho a suivi ce qu'on lui disait de faire, rencontrant de nombreuses personnes au passage, vivant une vie si différente de celles de ses camarades et voisins " d'avant " qu'il ne pouvait que se raccrocher à ce qu'il faisait plutôt qu'essayer de comprendre pourquoi lui et pas les autres. Seung Ho est resté ainsi une personne au cœur d'enfant, une personne qui a besoin qu'on comprenne ses doutes et ses tentatives maladroites de se protéger lorsqu'il se sent menacé.

Petit à petit Seung Ho parvint à comprendre les mécanismes d'influence et d'intérêt qui régissent le monde du divertissement et, avec l'aide de sa mère puis de son manager, à tirer son épingle de jeu pour se faire un nom. C'est ainsi qu'il reçut le surnom de " Petit frère de la Nation ", titre compliqué à porter lorsqu'on voudrait se voir offrir des rôles d'adulte pour se détacher de cette image trop lisse d'enfant innocent.

Destiny got involved

Heureusement le service militaire est passé par là depuis et s'il est toujours autant cité comme un acteur au parcours exemplaire, la pression se fait d'autant plus forte et l'adoration peut d'autant plus virer à la haine dans ce monde médiatique... Le public a quelques années de retard en vérité -pourvu que cela dure- car sa vie a changé, du tout au tout, en Mai 2011, lors des premières prises de vue pour le drama historique " Warrior Baek Dong Soo ", et il ne faudrait surtout pas qu'une photo malencontreusement balancée sur internet répande la moindre rumeur et brise ce qu'il a mis presque toute sa vie à construire !

Seung Ho connaissait déjà Ji Chang Wook par écran interposé. Il l'avait vu dans Death Bell 2 où Ji Yeon, avec qui il avait tourné dans le premier MV des T-ara, jouait. L'acteur l'avait interpellé à l'époque sans qu'il ne puisse se l'expliquer et en apprenant qu'il allait jouer dans un drama quotidien Seung Ho avait fait en sorte de regarder le plus possible d'épisodes, juste par curiosité se disait-il. L'avantage à ce moment était que sa sœur était à fond sur Lee Jang Woo, lui aussi en tête d'affiche du drama, et elle lui racontait donc tout dès qu'il pouvait l'avoir au téléphone. Avant qu'il puisse se rendre compte qu'il était lui aussi conquis par l'interprétation du personnage que jouait Chang Wook, il se vit proposer un rôle dans un projet nommé " Warrior Baek Dong Soo " juste après la fin du tournage de " Flames of Ambition ". Les caractères de ses personnages changeaient du tout au tout et ce serait la première fois qu'il jouerait une personnalité sombre et complexe. Mais ce qui le décida fut un pincement particulier au cœur lorsqu'il lut le synopsis.

Il devait jouer ce rôle, il n'était pas sûr de la raison mais à ce moment-là une part de lui sembla prendre la décision à sa place. D'autres appelleraient cela la main du destin... Deux semaines plus tard, alors qu'il avait commencé les entraînements, n'avait plus que peu de temps pour écouter sa sœur lui raconter les tous derniers épisodes de " Smile Donghae! " et attendait que la production confirme le premier rôle masculin auquel il devrait donner la réplique, la nouvelle tomba : Ji Chang Wook incarnerait Baek Dong Soo à ses côtés. La seconde main du destin.

At first he didn't know it was him

Seung Ho et Chang Wook s'étaient à peine croisés pendant leur période d'entraînement au maniement de l'épée -d'ailleurs le plus jeune se trouvait étrangement doué lui qui n'était pas très sportif- ils n'avaient échangé que quelques mots très rapidement. Ils semblaient distants et cela inquiéta même le staff mais Seung Ho les rassura comme il put et promis qu'ils auraient plus de temps pour se rapprocher plus tard. Et quand ce temps, celui des prises de vue pour la promotion du drama, arriva il n'était pas préparé à ce que son corps ressentit.

Voir Chang Wook dans son costume de Baek Dong Soo remua tout son être et il eut quelques difficultés à se mettre au travail à son tour. À partir de cet instant ils se virent presque tous les jours et Seung Ho devait se faire violence pour repousser les étranges sensations qu'il ressentait en présence de Chang Wook. Ils se rapprochaient, comme prévu, mais cela relevait presque du prédéterminé, comme si quelque chose de plus puissant qu'eux les faisait s'attirer comme des aimants. Seung Ho détestait cette sensation, il tentait de la repousser, mais plus il le faisait moins il parvenait à dormir, réveillé au milieu de la nuit par des rêves étranges qui semblaient lui remuer les entrailles. Après quelques semaines il se rendit à l'évidence qu'il n'arriverait pas à supprimer ces étranges visions avec des somnifères et que tout cela était en lien avec l'histoire du drama. Seung Ho se mit à confondre le script avec certains de ses rêves, changeant sa réaction ou ses paroles sans y penser et se faisant rabrouer par le staff. À chaque fois que cela arrivait Chang Wook le regardait plus intensément que d'habitude et cela ne lui plaisait pas du tout car, dans ses rêves, Chang Wook était là aussi, en Dong Soo, mais il ne se passait pas exactement ce que le script disait.

Lors de la fête qui célébra le premier mois de tournage, le 5 Juin, Seung Ho accueillit un Chang Wook quelque peu éméché dans une pièce servant de décor où il s'était isolé plus tôt pour avoir du calme. Très vite pris dans une étreinte maladroite mais ferme il ne put s'échapper avant que son aîné ne lui déballe tout un tas de confessions. Cela commença par le fait que, même s'il avait peur d'être pris pour un fou, il devait absolument lui dire qu'il faisait des rêves étranges où il était Dong Soo, mais de façon tellement réelle que c'était effrayant. Et que Seung Ho y était Woon. Chang Wook ajouta des phrases pour se raisonner lui-même mais il revenait toujours à cette sensation que ses rêves étaient forcément réels tant ils étaient puissants. Il se tut ensuite pendant un instant durant lequel quelque chose de fort passa entre eux. Seung Ho réalisa alors qu'ils avaient les mêmes visions étranges dans leur sommeil malgré que ce ne soit pas rationnellement explicable. Il comprit également que dans le silence de son aîné se trouvait ce que lui aussi avait compris de ces rêves de plus en plus précis : les personnages qu'ils incarnaient étaient amoureux l'un de l'autre dans leurs songes. Aussi passionnément que la vie les avaient fait souffrir et aussi profondément que l'invraisemblable de cette situation. Chang Wook fut le premier à émettre l'hypothèse de vies antérieures et de réincarnations. En écoutant son aîné sous l'emprise de l'alcool parler sans s'arrêter des théories qu'il avait imaginé pour expliquer tout ceci Seung Ho se laissa doucement aller à l'idée.

Était-ce possible ? Des âmes pouvaient-elles se réincarner pour se retrouver dans des vies futures ? Il frissonna à l'idée qu'il n'avait pas le choix mais en se rendant compte que Chang Wook pleurait il chassa cette pensée et s'enquérit de ce qui provoquait ces larmes. Il s'entendit répondre que c'était quand même triste que Woon et Dong Soo aient été ennemis alors qu'ils ne le voulaient pas, et que Woon soit mort de cette façon... Là Seung Ho réalisa qu'il ne savait pas comment l'assassin était mort et ce fut un Chang Wook étrangement de plus en plus clair d'esprit qui lui raconta tout ce qu'il avait pu reconstitué avec ses souvenirs. Ce n'était pas complet mais parfois Seung Ho y ajoutait une pensée fugace qui le traversait, une certitude sur un élément... Ils se rendirent à peine compte qu'ils avaient passé presque toute la nuit à parler de leurs anciennes vies avec autant d'intérêt lorsque le soleil se leva.

All those things he was afraid of

Après ces heures à parler d'un amour aussi lointain qu'impossible ils s'étaient considérablement rapprochés, au point que le staff les félicitèrent ! Seung Ho ne savait pas trop où se mettre et il ne pouvait expliquer la chaleur qu'il ressentait à voir le sourire de Chang Wook s’agrandir à cette idée. Un autre mois passa et leur complicité ne fit que s'intensifier, les quelques fois où Seung Ho restait proche du lieu du tournage, ils répétaient et discutaient ensemble, même leur 3ème compère dans le drama, joué par Choi Jae Hwan, ne put s'empêcher d'exprimer sa jalousie taquine. Le reste du temps Seung Ho devait retourner chez ses parents qui ne voulaient pas le laisser dormir trop souvent sur les lieux de tournage.

Le soir de l'anniversaire de Chang Wook, en revanche, Seung Ho était logé à l'auberge où dormait une partie du staff, et encore une fois il n'avait pas pu accompagner tout ce beau monde car le lieu choisi était interdit au mineur. Ils fêtaient aussi la diffusion des deux premiers épisodes du drama, deuxième épisode que Seung Ho regarda ce soir-là et qui le plongea dans une mélancolie néfaste. Ce fut ce moment que Chang Wook choisit pour arriver, de la nourriture dans une main et de la place libre dans ses bras pour le réconforter. Comment faisait-il pour savoir ce dont Seung Ho avait besoin ? Désorienté le plus jeune se laissa faire, Chang Wook déballa ce qu'il avait acheté et lui raconta la soirée qu'il avait quitté plus tôt que l'auraient espéré les autres mais il avait voulu passer aussi son anniversaire avec Seung Ho. Ce dernier, de plus en plus perturbé, laissa finalement aller ses larmes lorsque Chang Wook évoqua les épisodes. Aussitôt serré dans une étreinte étroite Seung Ho se laissa pour la première fois de sa vie aller à toutes sortes de confessions, mélangeant ses souvenirs de la vie de Woon et les siens. Racontant les deux dans un bordel qui faisait écho à son profond trouble intérieur. Dans un élan d'affection mutuelle ils s'embrassèrent, marquant le début de la relation qu'ils entretiennent toujours.

Bien sûr il se passa tout un tas de choses par la suite. Par exemple Park Joon Kyu qui joue l'homme ayant élevé Dong Soo dans le drama, Sa Mo, s'entendait très bien avec Chang Wook et finit par le mettre en garde sur la transparence de ses sentiments pour Seung Ho. Ce dernier paniqua en apprenant que quelqu'un avait découvert leur secret mais Chang Wook le rassura en expliquant que Joon Kyu souhaitait juste les protéger. Ce fut ensuite l'acteur incarnant Cheon, le Seigneur du Ciel, qui fit des sous-entendus à Seung Ho. L'homme ayant une aura particulière, le pauvre Seung Ho en fit des cauchemars au point que Chang Wook dut rester au téléphone avec lui jusqu'à ce qu'il s'endorme. Plus tard, lors d'une scène que le plus jeune eu beaucoup de mal à tourner avec cet acteur, Min Soo lui murmura discrètement qu'ils n'avaient rien à craindre de lui mais qu'il trouvait mignon que Seung Ho se mette dans un état pareil.

Destiny's not kind actually but love's ahead

Le lendemain, 29 Juillet, Seung Ho était en route pour le lieu du tournage avec son manager au volant lorsque ce dernier perdit soudainement le contrôle du véhicule, l'accident fut inévitable. Souffrant d'une importante fracture de la pommette droite, Seung Ho fut envoyé à l'hôpital et ses scènes suspendues de tournage.

On lui raconta plus tard qu'il avait fallu menacer de virer Chang Wook pour qu'il accepte de rester sur place mais qu'il n'avait repris le tournage qu'une fois avoir entendu de la bouche du médecin que Seung Ho n'était pas du tout en danger de mort. D'ailleurs ils reprirent leurs scènes ensemble seulement 3 jours plus tard, Seung Ho ne supportant plus le poids de la peur d'être séparé de Chang Wook par un destin qui semblait leur avoir rappelé ainsi qu'ils ne lui échapperaient pas. Il se rendit compte pendant ces quelques jours à l'hôpital qu'il ne pouvait expliquer certaines des émotions qu'il ressentait pour son aîné, qu'elles tellement profondes qu'elles venaient probablement de son ancienne vie. Et parfois il réalisait que cela venait de son propre cœur, celui de Seung Ho, et non celui de Woon. De quoi devenir chèvre !

Le soir même de leurs retrouvailles après cet accident, Chang Wook vint une nouvelle fois voir Seung Ho dans sa chambre à l'auberge où il avait été consigné pour repos forcé et l'ambiance était étrange, chargée d'émotions. L'aîné saisit l'excuse qu'un peu de sauce de Chapagettis avait taché le coin des lèvres qu'il rêvait d'embrasser à nouveau depuis leur premier baiser et réitéra l'instant. Cette nuit marqua surtout leur première fois et octroya le surnom de " Midnight Romeo " à Chang Wook. Ce fut pour autant ni très romantique, ni un fiasco total, Seung Ho ayant eu plus d'exigences étranges que de réelle peur dans l'histoire. Il faut savoir que Dong Soo et Woon avaient déjà passé cette étape 250 ans plus tôt, il y avait donc déjà matière à avoir eu de " l'expérience " sans l'avoir eu. Néanmoins c'était bien avec beaucoup d'amour et non poussé par le destin que Seung Ho accepta, et cette certitude l'ancre plus que tout le reste dans leur couple au jour le jour.

Living with permanent lack of him

Le reste du tournage passa bien trop vite pour les deux acteurs mais il y eu d'autres moments un peu tendus, comme lorsque Jae Hwan, jouant Cho Rip, leur fit comprendre qu'ils devraient arrêter " de faire semblant de flirter " parce qu'il trouvait ça répugnant. Seung Ho en pleura de désillusion, il avait cru que leur ami ne réagirait pas ainsi et, comme Min Soo et Joon Kyu (jouant respectivement Cheon et Sa Mo), les soutiendrait dans cette nouvelle chance de s'aimer que leur offrait le destin. D'ailleurs le jour de la conférence de presse, Chang Wook refusa de lâcher Seung Ho trop longtemps, si bien que Min Soo fit quelques commentaires pour masquer l'attirance évidente qui s'étalait devant les journalistes, et il réprimanda, gentiment, Seung Ho pour son manque de résistance dès la fin de la conférence.

Ils fêtèrent la fin du tournage tous ensemble, Seung Ho ayant enfin atteint la majorité -et l'amour- depuis le 17 Août. Il se saoula d'ailleurs à son nouvel alcool préféré, le Soho -addiction au litchi bonjour- et força Chang Wook à le ramener dans sa chambre où ils dormirent l'un contre l'autre.

Le reste fut bien moins drôle... Seung Ho dut se rendre à l'évidence qu'il ne pouvait pas passer son temps chez Chang Wook et que celui-ci ne pouvait pas venir chez lui -avec ses parents- et qu'ils ne pouvaient donc plus se voir quotidiennement. Oh bien sûr, malgré ses difficultés avec les nouvelles technologies -la technologie en générale- Seung Ho fit beaucoup d'effort pour comprendre les moyens qui s'offraient à lui pour rester le plus proche possible de son Chang Wook. Par ailleurs à peine s'éloignaient-ils qu'il se découvrit d'une jalousie maladive ! Alors effectivement, les appels vidéos et autres moyens de surveiller les relations de sa moitié il se força à les maîtriser.

Working while missing him is a torture

Ils furent à nouveau bien occupés très vite. Chang Wook commença un nouveau drama et Seung Ho fut demandé pour porter l'images de marques, faire des photoshoots et pour des propositions de drama qu'il refusa toutes malgré l'insistance de sa mère qui n'était pas habituée à ce genre de réaction. Il finit par en accepter une, l'histoire d'un jeune homme qui remonte le temps pour récupérer l'amour de sa vie. Quoi de plus à propos ? Pendant que Chang Wook finissait son drama, Seung Ho en débuta un autre et assista, incrédule, à la démonstration de la possessivité de son âme sœur. Il prit ainsi un malin plaisir à le taquiner, d'autant qu'il se sentait déjà à l'aise avec Eun Bin, l'amour de sa vie dans le drama " Operation Proposal ", et qu'il savait qu'elle ne le voyait que comme un ami. Pour se venger Chang Wook accepta de tourner dans un MV de K.Will, avec Yeo Jin Goo dans sa version enfant, le même acteur ayant interprété Dong Soo enfant, et dans lequel il flirte avec Bora du groupe Sistar. Seung Ho ne put se retenir d'aller le voir chez lui pour lui dire tout ce qu'il pensait de son attitude de play boy avec cette fille mais cela finit dans le lit et il eut un peu de mal à expliquer pourquoi il n'était pas rentré de la nuit à sa mère. Chang Wook lui avait trouvé l'excuse qu'ils avaient bu ensemble après que Seung Ho soit venu le féliciter pour sa carrière qui décollait doucement mais sûrement depuis un an que " Smile Donghae! " était terminé.

Heureusement pour eux sa mère gobant l'histoire très facilement, le plus jeune n'en fut que trop ravi et, durant l'été, ils profitèrent d'un peu de temps libre pour visiter quelques lieux historiques de leur pays après s'être rendus compte qu'ils n'avaient pas fait que se croiser une fois dans leurs vies antérieures avant de se retrouver. Ils étaient donc partis à la recherche de souvenirs mais se devaient d'être absolument discrets. Ils réussirent à maintenir le secret mais après un mois de presque liberté ils durent revenir à la réalité sous la pression de la mère de Seung Ho et de l'agence de Chang Wook. Le travail les rappelait.

Let's live together!

Plus serein, Seung Ho entama avec plaisir le tournage de " Arang and the Magistrate " où il retrouva Joon Kyu qui avait joué Sa Mo dans " Warrior Baek Dong Soo ". Chang Wook eu donc une bonne excuse -supplémentaire- d'aller les voir quelques fois sur le tournage. Et Seung Ho ne s'arrêta pas là puisque sa mère parvint à le faire choisir pour un rôle assez particulier, celui de Kang Hyung Joon, qui le ramena à une personnalité complexe et meurtrière. Aux premières lectures du script il se sentit mal à l'aise mais on attendait beaucoup de lui alors il accepta et se donna corps et âme pour ce rôle d'autant que son rival, Park Yoo Chun était incarné par Jin Goo, le même qui avait joué la version enfant de Dong Soo. Néanmoins son mal être ne dupa pas Chang Wook, qui lui finissait de tourner pour " Five fingers " son premier rôle de méchant. On leur proposa alors d'intégrer l'université VIP et ils y virent l'opportunité d'être ensemble sans que personne ne viennent fourrer son nez dans leur relation. En tant qu'acteurs et ancien co-acteurs personne ne verraient le mal à ce qu'ils partagent la même chambre universitaire.

Seung Ho eu quelques difficultés à défendre cette idée face à sa mère mais Joon Kyu (Sa Mo) arriva à son secours et appuya que c'était un très bon moyen de renforcer ses compétences en mannequinat et qu'il aurait une meilleure image du fait de s'impliquer dans des études supérieures, ce qu'il n'avait pas fait plus tôt pour ne pas bénéficier d'un traitement de faveur de la part d'universités ne cherchant que la renommée en lui permettant d'entrer chez elles sans avoir à passer les difficiles examens de sélection. Il fit donc ses premiers pas dans ce monde, torturé par son personnage qui ne faisait que lui rappeler qu'il avait lui aussi été un assassin, mais rassuré de pouvoir vivre au plus près de Chang Wook.

She knows, she must know...

[Toujours en cours]

Qui se cache derrière l'écran ?

Mettre dans src le lien d'une image de largeur mini 100px sans supprimer les guillemets. Elle sera redimensionnée.Prénom/pseudo : C. (à prononcer Cé ou Cé point, m'en fous~)
Âge : 26 ans :36:
Où as-tu trouvé le forum ? accroché au fil rouge du destin à mon petit doigt..
Comment le trouves-tu ? c'est une question piège ? :40:
Ta fréquence de connexion : suffisante, pas d'inquiétude
Un dernier mot ?
Le code règlement est : Ok By In Guk
Mon RP test
Spoiler:
 



crédit (c) Chaussette et C.


I'll go anywhere you'd be
And my heart won't beat again if I can't feel him in my veins. No need to question, I already know, he just takes my breath away. I feel it every day, and that's what makes a man ♫♪ ©Cé.


Dernière édition par Yoo Seung Ho le 23.06.16 23:49, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vipuniv.com/t10103-ysh-l-air-de-rien-j-ai-ete-un-assa
avatar
Dans le staff je suis : Admin
Âge : 23
Groupe, Rôle & Actualité : Acteur, en plein tournage d'un drama historique en tant que lead avec So Hyun et Myung Soo d'Infinite entre autres.
Côté ♥ : "Marié" à son destin ! ♥
En colocation avec : Chang Wook
Popularité : 1907
Crédits : C.
Dis-nous tout : En couple et fou amoureux de son Chang Wook.
UC
Daehaksaeng 4ème année
MessageSujet: Re: [ADMIN] YSH « L'air de rien, j'ai été un assassin, alors touche pas à mon chéri ! ;o; » posté 26.05.15 18:45

Merci miss~ ^^


I'll go anywhere you'd be
And my heart won't beat again if I can't feel him in my veins. No need to question, I already know, he just takes my breath away. I feel it every day, and that's what makes a man ♫♪ ©Cé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vipuniv.com/t10103-ysh-l-air-de-rien-j-ai-ete-un-assa
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [ADMIN] YSH « L'air de rien, j'ai été un assassin, alors touche pas à mon chéri ! ;o; » posté 27.05.15 22:24

Tu refais tout dis donc ! Mais celle là y a moins de gens sur celle là alors je viens squatter huhuhu /OUT/
Du coup BON COURAGE ENCORE et amuse toi bien à refaire tes fiches ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 29
Groupe, Rôle & Actualité : Acteur. Actuellement dans le drama "Suspicious Partner".
Côté ♥ : Seung Ho ♥ is mine, ok ?!
En colocation avec : Seungho
Popularité : 1916
Dis-nous tout : * complètement amoureux de son Seung Ho ♥ * persévérant * fidèle * attentionné * optimiste * extrêmement hyper jaloux * extrêmement méga possessif * extrêmement très sensible * patient * conciliant sauf s'il est jaloux * s'investit un peu trop * impulsif quand il est jaloux, c'est dire si on touche à Seung Ho ♥ * addict au TIRAMISU * fan de Nightwish * en admiration devant la voix de Yesung * joue à Starcraft * déteste la NOIX DE COCO de toutes les façons possibles * a horreur des serpents et autres bestioles qui rampent * ne veut plus entendre parler du prénom Donghae * addict aux fanvids sur Seung Ho ♥ et lui * ne supporte pas les filles qui regardent -ou même parlent- à Seung Ho ♥ * devient assez nerveux lors de talkshow ou interview mais pas dans la vie de tous les jours * a besoin du Goodnight Kiss de Seung Ho ♥ tous les soirs * trouve les chats trop mignons, et il est l'heureux propriétaire -avec Seung Ho ♥- de Litchi et Cookie que ce dernier lui a rapporté en un jour pas très joyeux * pratique les Arts Martiaux * l'âme de Dong Soo a déjà pris possession de son corps une fois mais c'était seulement pour rencontrer son autre moitié : Woon autrement dit Seung Ho ♥
Professeur de comédie musicale
MessageSujet: Re: [ADMIN] YSH « L'air de rien, j'ai été un assassin, alors touche pas à mon chéri ! ;o; » posté 27.05.15 22:34

Couraaaaaage x2 pour cette fiche toute neuve. <3

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
*débordement d'amour mais je saurai me tenir en public*

Inutile de préciser que j'ai fais un bon avec ton gif tout en haut !
ILU et plus encore !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vipuniv.com/t6025-end-i-can-t-give-up-on-you-never
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ADMIN] YSH « L'air de rien, j'ai été un assassin, alors touche pas à mon chéri ! ;o; » posté

Revenir en haut Aller en bas

[ADMIN] YSH « L'air de rien, j'ai été un assassin, alors touche pas à mon chéri ! ;o; »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [ADMIN] YSH « L'air de rien, j'ai été un assassin, alors touche pas à mon chéri ! ;o; »
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» [Admin] Améliorations ForumActif
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIP™ ♥ :: Administration :: Création du personnage :: Les présentations :: Fiches validées-